Chargement en cours
Vous êtes ici : Accueil » Bonnes adresses » Les Cafés SATI

Les Cafés SATI

SATI.jpg

Coordonnées

Géolocalisation

Présentation

Cafés Sati, le plus important torréfacteur dans l’histoire du café en Alsace, perpétue un savoir-faire transmis de père en fils pour produire un café haut de gamme. Du choix des cerises à la torréfaction, de la dégustation à la vente, le café est sublimé par la maîtrise des techniques, riches de traditions.

PME familiale créée par le grand-père de Nicolas Schulé - l’actuel dirigeant - son histoire commence à Strasbourg en 1926 dans un atelier de torréfaction appelée les cafés Arc (A la Renommée du Café) au 5 rue des Francs-Bourgeois. Georges Schulé y torréfie du café et livre ses clients. En 1952, l’enseigne prend le nom de Sati (Société Alsacienne de Torréfaction et d'Importation). A la mort de Georges, son épouse reprend le flambeau, et au début des années 60 Sati entame un nouveau virage ; celui de la grande distribution alors en pleine croissance. L'entreprise alsacienne assure la pérennité de son développement en construisant en 1964 une nouvelle usine de torréfaction au Port du Rhin.
Depuis 1992, Sati est également présent en Pologne via sa filiale dotée d’équipements de torréfaction ultra-modernes ; une véritable tête de pont vers les marchés des pays de l’Est, champion de la petite série.

Les Cafés Sati ont fondé leur essor sur un développement sage et maîtrisé, le respect de ses valeurs fondatrices, la transmission de son éthique,une croissance régulière et sûre, pérennisant une entreprise à taille humaine de 45 collaborateurs sur son site strasbourgeois.

 

Produits / Services

L'engagement Sati

"Fair Trade, not aid" : Les Principes du Commerce Equitable

- Produits qui n’ont pas transité entre des dizaines d’intermédiaires mais qui sont achetés le plus directement possible à des petits producteurs organisés en coopératives. 
- Produits achetés à leur juste prix. Leurs producteurs peuvent ainsi espérer atteindre un niveau de vie décent et même se développer. Une somme est versée à la coopérative qui l’utilise pour répondre aux besoins fondamentaux de la communauté. 
- Produits qui évitent les fluctuations du marché. Les contrats passés entre producteurs et importateurs sont durables et les prix fixés sont garantis. 
- Produits de qualité respectueux à la fois de l’environnement et des normes sociales établies par l’OIT, Organisation Internationale du Travail.

Action/Philosophie

L’adhésion de SATI au programme Max Havelaar

C’est au cours de ses voyages lointains à la rencontre des petits producteurs pour sélectionner leurs meilleurs cafés, que Pierre Schulé a pris conscience de la disparité entre le prix d’un paquet de café vendu chez nous, par rapport à la valeur qu’il représente dans les pays producteurs.

Sensbilisé par cette expérience, Pierre Schulé a compris cette double urgence : 
- d’une part, de permettre aux petits producteurs de ces pays du Sud, d’obtenir une juste rétribution de leur travail, devant pouvoir leur offrir des conditions de vie normales ; 
- d’autre part d’éviter dans ces pays l’arrachage des plants de caféiers au bénéfice d’autres cultures plus rentables.

Aussi, dès l’an 2000, Les Cafés SATI deviennent membres de l’association Max Havelaar et lancent sur le marché leur premier café issu à la fois du commerce équitable et de la culture biologique : le SATI BIO labellisé MAX HAVELAAR.

RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

De part son activité au plus proche de la nature, Les Cafés Sati ne peuvent qu’être sensibles à la fragilité de l’environnement. Ainsi l’entreprise a fait le choix des transports fluviaux (5% du café reçu). Depuis certains pays exportateurs, les grains verts sont chargés dans des containeurs de 24 tonnes, acheminés par cargos puis par barges ou péniches via le Rhin, et livrés directement dans les silos. Les cafés sont par ailleurs conditionnés dans des sacs en toiles de jute recyclables.

Au niveau des process de fabrication, un système de dépoussiérage permet de limiter les émissions dans l’atmosphère des poussières volatiles produites lors du nettoyage du café vert, et un catalyseur retraite les fumées. Enfin, une presse à pellicule transforme les pellicules émises lors de lafabrication en petites baguettes végétales.
L’entreprise peut se targuer de recycler 70% des déchets qu’elle produit ! 

AU CŒUR DE L’ECONOMIE CIRCULAIRE

Les Cafés Sati travaillent main dans la main avec deux associations locales d’insertion par le travail autour de projets basés sur le développement durable :

Les Jardins de la Montagne Verte – un projet primé par le Trophée du Mécénat du Ministère de l’Ecologie avec le Prix de la solidarité écologique en 2013 : Association strasbourgeoise de réinsertion sociale et professionnelle créée en 2001 par Fatima Riahi, les Jardins de la Montagne Verte produisent et distribuent des légumes biologiques, et offrent des prestations de services agricoles et para-agricoles. En 2009, Sati fait don à l’association d’un camion d’occasion. Le partenariat ne fait que commencer !
Depuis les JMV récupèrent gracieusement chaque semaine les pellicules de grains de café émises lors du processus de torréfaction. Ce « déchet » organique constitue en fait un formidable engrais, bio de surcroît, idéal pour alimenter ses 15 ha de terres. Plus de 12 tonnes de terreau par an sont ainsi produits, soit une économie de 14 000 euros pour l’association. De son côté Sati économise les frais d’incinération. Une belle démarche pour
l’environnement et bénéfique sur le plan financier.

Libre Objet : Créée en 1997 Libre Objet est une association strasbourgeoise d’insertion dans le secteur artistique accueillant près de 200 personnes en contrats aidés. Depuis 2010, l’association récupère les emballages de café vides non conformes à la vente pour quelques défauts de fabrication. Avec ces emballages Libre Objet conçoit des sacs cabas originaux dont une partie est rachetée par Sati.

Galerie Photo

sati1.png
sati2.png
sati3.png
sati4.png

Contact

Vos coordonnées

Votre message

*champs obligatoires