Chargement en cours

La couche lavable, ça change tout !

coucheslavables.jpg
ven. 14 février 2014

 

 

 

Quelques mots sur les couches jetables…

A raison de cinq changes par jour en couches jetables, de la naissance à la propreté (deux ans et demi), un seul enfant représente :

  • 4,5 arbres

  • 25 kg de plastique, obtenus avec 67 kg de pétrole brut
  • plus de 4.500 couches jetées aux ordures ménagères, ce qui représente 820 kg de déchets, ou un volume de 35 m³…

Une fois incinérées, les couches dégagent des polluants (notamment la dioxine). Enfouies, elles se dégradent en plus de 300 ans, contaminant les sols et l’eau de produits chimiques toxiques.

L’impact environnemental des couches jetables n’est donc pas à prendre à la légère !

De plus, elles ont un coût important, notamment pour les ménages. Il faut compter entre 800 et 1500 euros, selon les marques, pour un enfant de la naissance à la propreté (entre 0,15 et 0,25 centimes par couche jetable à raison de cinq changes par jour).

Les couches textiles lavables sont dépourvues de capteur d’odeur, de parfum ou de chlore. Elles sont douces et saines pour les bébés et personnes âgées.

Rien à voir avec le système archaïque et peu performant de nos grands-mères : elles sont désormais préformées, munies d'élastiques aux cuisses, et à la taille, ainsi que de boutons pressions pour fermer et repositionner aisément. De plus, le rinçage à la main des couches est une étape inutile. Des feuillets "fond de couche", semblables à un papier hygiénique biodégradable très résistant sont placés dans le fond de la couche et permettent de recueillir les selles le cas échéant. Dans cette hypothèse, la feuille peut-être jetée aux toilettes ou directement à la poubelle et le lavage de la couche devient simple. 

L’écologie, le confort et la technologie se marient aujourd’hui fort bien !

Certains parents, convaincus de l’impact environnemental et des gains économiques engendrés par les couches lavables, reculent parfois devant l’effort d’organisation que ces dernières nécessitent : lavage des couches (entre une et deux machines par semaine) et séchage encombrant, notamment dans des petits appartements.

Le service de location/lavage de couches permet alors de « donner un coup de main » aux parents qui souhaitent réaliser un geste écologique à l’impact majeur, tout en évitant les contraintes de nettoyage.

Depuis octobre 2013, la CUS propose 3 semaines d’essai gratuites aux particuliers, en partenariat avec l’association Alsace Eco'Services : profitez-en pour tester ! 


>>>> VOIR LA VIDEO   : Couches lavables, lutter contre les préjugés (COLECOSOL) - Avril 2015 (Flash Conso de la CCA)

couches.jpg
Logo_Alsace_Eco_Couleur_Transparence_JPEG.jpg

Commenter cet article

Il n'y a pas de commentaires pour le moment

  • En cliquant sur "Envoyer le commentaire", vous acceptez le fait que vos données inscrites ci-dessus seront utilisées par COLECOSOL dans le but pour lequel ce formulaire a été mis en place. Aucune donnée ne sera utilisée dans un autre but, sans votre consentement éclairé, ni ne sera communiquée à un tiers. Vous pouvez à chaque instant demander l'accès, la modification ou la suppression de ces données en nous écrivant à l'aide de notre formulaire de contact ici.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos conditions d'utilisation notamment l’utilisation de cookies afin d'améliorer la qualité de vos visites et réaliser des statistiques.
Mentions légales / Politique de confidentialitéX